Advanced Heroquest Nouvelle Génération Index du Forum

Advanced Heroquest Nouvelle Génération
Forum dédié à Advanced Heroquest présentant de nouvelles règles et de nombreuses traductions en français d'articles et de Quêtes officielles.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Projet : le Collège Elémentaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Advanced Heroquest Nouvelle Génération Index du Forum -> Advanced Heroquest Nouvelle Génération -> Mises à Jour et Nouveautés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valnar Nightrunner
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2015
Messages: 449
Localisation: Région Parisienne
Masculin
Point(s): 441
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Lun 23 Mai - 05:21 (2016)    Sujet du message: Projet : le Collège Elémentaire Répondre en citant

Salut à toutes et à tous !

Ceux d'entre-vous qui connaissent le Monde de Warhammer dans ses moindres détails sont au courant de l'inimitié qui existe entre les inconditionnels de la première version de Warhammer, le Jeu de Rôle, et les joueurs plus récents qui préfèrent la description plus structurée du monde de Warhammer qui s'est faite jour dans les versions suivantes. La principale source de discorde concerne la Magie. En effet, initialement, les 8 Collèges Impériaux et la nature chaotique des Vents de Magie n'existaient tout simplement pas. La Magie se subdivisait en différents domaines qu'on retrouvait dans tant d'autres jeux, comme la Magie de Bataille, la Magie Elémentaire, la Nécromancie, etc. Hors, je viens de trouver un article des plus intéressants sur le site "Lexicanum" http://whfb-fr.lexicanum.com/wiki/Élémentalisme qui aura le mérite de réconcilier les deux factions de joueurs. L'article, en effet, fait toute une description très complète de la Magie Elémentaire et, fait amusant, y décrit les rapports extrêmement tendus entre les Elémentalistes et les Sorciers des Collèges impériaux. Je vous soumet ci-après l'article en question qui explique dans les grandes lignes l'histoire de la Magie Elémentaire, qui constituait la Magie la plus utilisée dans l'Empire avant la venue de Téclis et ses enseignements sur la Magie des Couleurs, et sa position actuelle au sein de l'Empire. La raison pour laquelle je vous soumet ceci est de vous demander votre avis sur un projet consistant à créer quatre nouveaux domaines de Magie formant la liste des Sorts enseignés à Nuln au sein de la Guilde des Elémentalistes.


Les anciennes pratiques de l'élémentalisme sont antérieures à l'époque où Teclis est venu d'Ulthuan pour enseigner à l'humanité les rites de la magie de Couleur. Pendant l'Âge des Guerres, autour des années 1260-1280, quand l'Empire n'avait aucune autorité centrale et que l'anarchie régnait sur tout le pays, un sorcier des taillis, Gunthar le Sage, passa vingt ans à parcourir le Vieux Monde, discutant avec les érudits et les sages, tentant de mettre au point une théorie générale de la magie qui rendrait l'enseignement et l'invention de nouveaux sorts plus faciles



   



À Nuln, Gunthar devint l'ami de l'alchimiste Berthold Fessbinder, qui lui enseigna la théorie alchimique des quatre éléments: la Terre, l'Air, le Feu et l'Eau. Selon lui, toute chose est composée de ces quatre éléments combinés à des degrés divers. Gunthar en déduisit que la magie devait, elle aussi, obéir à cette loi. Ainsi, raisonna-t-il, il devait être possible de la diviser en quatre éléments; les sorts les plus courants devaient puiser un peu dans chacun des quatre types de magie afin d'agir sur les quatre éléments correspondants du monde matériel.
C'était une théorie simpliste, mais elle était meilleure que toutes celles dont disposaient les sorciers de l'époque. De plus, elle était étonnamment proche des théories que Teclis présenterait quelques années plus tard. En soumettant cette notion à l'expérimentation, Gunthar constata rapidement qu'il parvenait à créer des sorts plus puissants et plus "purs" que les sorciers des taillis, qui ne progressaient qu'à force d'essais et d'erreurs. D'autres entendirent parler de ses découvertes et vinrent apprendre ses méthodes. Rapidement, une école pour sorciers, petite mais dynamique, voyait le jour à Nuln, fondée et dirigée par Gunthar.
À cette époque, le Vieux Monde était beaucoup plus sauvage. Les forêts étaient beaucoup plus étendues, les montagnes étaient vierges de toute présence humaine, et les poches de civilisation étaient très dispersées et isolées. Une grande partie de la magie développée par ces tout nouveaux élémentalistes se rapportait à ce monde naturel, indompté. Plus ils progressaient dans cette discipline, plus les étudiants en élémentalisme s'éloignaient de la saleté et de la foule qui régnaient dans les villes et cités. Les autres les considéraient d'un œil méfiant, accusant leurs frères d'abandonner les pratiques civilisées et de redevenir des "sauvages".
Les élémentalistes eurent très vite une surprise : l'existence d'étranges entités appelées élémentaux. Au début, les sorciers pensaient avoir trouvé un nouveau type de créatures, mais ils comprirent rapidement que ce n'était pas aussi simple. En fait, ils constatèrent qu'en usant de magie, ils permettaient aux éléments Terre, Air, Feu et Eau de se manifester de manière corporelle. Chacune de ces nouvelles formes agissait comme une sorte d'avatar, incarnant les qualités dont était imprés l'élément.
Pendant de nombreuses années, l'élémentalisme fut la principale forme de magie de l'Empire, et la plus respectée - même si, en vérité, cela ne signifie pas grand-chose comparé à la puissance des sorciers impériaux d'aujourd'hui. Quand Magnus le Pieu invita les elfes hauts à venir enseigner la magie à l'humanité, de nombreux élémentalistes furent courroucés, croyant qu'il méprisait leur sagesse. En réalité, Magnus avait du respect pour eux, mais il ne croyait pas leur magie assez puissante pour vaincre celle des hordes du Chaos. Il pensait qu'ils n'étaient pas assez disciplinés pour travailler au sein d'une armée, et il se demandait si leur loyauté envers l'Empire était assez forte.
Quand l'Incursion du Chaos de 2303 fut enfin repoussée et que Teclis établit les bases des Collèges Impériaux de Magie à Altdorf, certains élémentalistes le rejoignirent. D'autres restèrent sur la réserve, encore vexés parce que Magnus les avait ignorés et se méfiant de cette nouvelle théorie proposée par des êtres inhumains. En outre, l'installation de bâtiments surpeuplés dans la crasse et le tumulte de la plus grande cité de l'Empire les mettait mal à l'aise.
Teclis fut sincèrement impressionné par les théories des élémentalistes et les félicita d'être allés si loin dans la magie théorique sans avoir les connaissances des elfes hauts. Mais il leur déclara aussi sans ménagement que leurs théories étaient fausses. Ce coup final sépara les deux factions. Ceux qui étaient convaincus de la sagesse de Teclis rejoignirent les Collèges Impériaux, heureux d'apprendre la vraie nature de la magie. Les autres restèrent à Nuln et dans ses environs, nourrissant leurs supposés griefs et déterminés à entretenir les théories de l'élémentalisme.
À mesure que les années passaient, il devint de plus en plus évident que la magie enseignée aux Collèges Impériaux était principalement destinée à la bataille. Elle n'avait guère de liens avec le monde naturel que les élémentalistes savaient si bien manipuler. Une fois la menace du Chaos repoussée, ce souci de la violence incita beaucoup des sorciers les plus sensibles à rejoindre l'école élémentaliste de Nuln. Le temps passa et l'Empire instaura le système de licence afin de contrôler la sorcellerie ; les répurgateurs se mirent à surveiller l'école de Nuln (devenu entre-temps Guilde des Élémentalistes). Certains de ses membres furent interrogés et parfois torturés pour trouver des preuves de corruption ou d'allégeance au Chaos, mais sans grand résultat. Les répurgateurs reconnurent finalement que même si les élémentalistes n'appréciaient guère les Collèges Impériaux, ils n'étaient ni mauvais ni chaotiques. En 2420, le collège se vit accorder sa charte et fut autorisé à délivrer des licences. Aujourd'hui encore, les relations entre les élémentalistes et les Collèges Impériaux sont tendues, et les représentants des différentes traditions s'évitent et se méprisent réciproquement.
En plus de l'école de Nuln, des collèges spécialisés ont été créés dans le cadre de la charte impériale, chacun d'entre eux étant chargé d'étudier de manière approfondie la magie élémentale. Alors que les Collèges de Couleur sont subventionnés pour faire progresser la puissance militaire de l'Empire, ces collèges élémentalistes sont encouragés "à améliorer la société et le savoir". Le financement minimal qu'ils exigent est presque disproportionné; pour les élémentalistes, la reconnaissance impériale est considérée comme une maigre récompense pour avoir été ignorés au profit de la puissance destructrice brute des Collèges d'Altdorf.
_________________
Maître Haut Elfe sur un arbre perché, tenait dans son bec l'Enclume des nains.... (Ca sent la fracture de Crâne)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Mai - 05:21 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Advanced Heroquest Nouvelle Génération Index du Forum -> Advanced Heroquest Nouvelle Génération -> Mises à Jour et Nouveautés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com